1957 – 1962 : La famille de M. Claude Schmitt

1957 – 1962 : La famille de M. Claude Schmitt

En 1957, à la recherche d’un bateau pour partir naviguer autour du monde en famille, M. Schmitt, trouva Gannet à vendre dans une annonce parue dans Yachting World.
Immédiatement charmé par ce navire en parfait état, prêt à naviguer, il l’acheta et le ramena seul en France.

Le bateau atterri à Fécamp puis fut rapidement attaché au port de Rouen. Jusqu’au printemps 1959, le bateau en préparation pour le tour du monde, navigue en Manche entre Rouen, Cherbourg et Deauville, où il établira finalement ses quartiers devant le Yacht Club pour un temps.

Au chantier AMIOT (aujourd’hui CMN) certaines modifications sont effectuées, comme l’installation de deux cuves à gazoil de 350 Litres chacune, ainsi qu’une partie des aménagements qu’on lui connaît aujourd’hui.

Durant l’été 1959, monsieur Schmitt convoie le bateau à Marseille en passant par la Corogne, Lisbonne, Tanger et Ibiza.

Gannet est alors amarré à coté du Joshua de Bernard Moitessier, devant la Mairie et l’Agence Maritime Méditerranée où M. Schmitt travaille désormais.

La famille s’agrandissant et allant s’installer à terre, abandonnant du même coup les projets de circumnavigation, le bateau fut confié à un skipper allemand pour faire du charter.

Gannet est alors un peu plus transformé, le skipper décide sans en informer le propriétaire de détruire le Doghouse et de surélever le pont afin de rendre l’intérieur plus spacieux.
Le skipper allemand qui n’est pas plus doué pour la charpenterie de Marine que pour le charter est alors renvoyé et le bateau vendu à un habitant d’Hyères.