1919 – 1950 : Une période encore floue

1919 – 1950 : Une période encore floue

Les fastidieuses recherches dans les différentes collections du Lloyd’s Register of Yacht, ont permis de déterminer avec plus ou moins de précisions à qui PEN COAT a appartenu depuis son lancement.

En 1919, il appartenait au Commander Harold Swithinbank, membre du Royal Yacht Squadron. Commander H. Swithinbank faisait parti du 11ème corps des Hussars, puis il rejoignit les forces navals volontaires réservistes (R.N.V.R) en 1914.
Le Registre de 1919 montre que Gannet était déjà équipé, depuis 1913, d’un moteur à paraffine “Bergius Car & Engine CO.” de Glasgow, le créateur des moteurs marins Kelvin.
N’ayant pas trouvé d’extrait du Lloyd’s Register de 1910 ou 1911, il est impossible d’affirmer avec certitude, que GANNET ait été construit motorisé.

En 1923, Gannet était la propriété du Major G. O’Grady qui habitait Kingston en Irlande, bien que le bateau soit toujours immatriculé à Glasgow et que les visites de surveillances annuelles soient effectuées à Gosport dans le sud de l’Angleterre.

En 1926, il semble que le bateau ait été vendu depuis 1923 au Major T.P. Rose-Richards, membre du Royal Cruising Club. Major T.P. Rose-Richards fut l’un des membres fondateurs du Royal Ocean Racing Club (R.O.R.C) et co-propriétaire du yawl IOLAIRE, dessiné et construit par Harris Bros en 1905, très célèbre outre manche.

En 1927, Gannet est la propriété du Major J.E.D SHAW, pilote de la Royal Air Force.

En 1929, le propriétaire est le Capitaine John Cecil Jerard Leigh, membre du Royal Yacht Squadron, qui servit sur le premier bateau de sauvetage durant la première guerre mondiale.

En 1939, un moteur AILSA CRAIG est installé, peut-être en remplacement du Kelvin de 1913.

Ici s’arrête nos connaissances jusqu’en 1950. Il reste plein de questions sans réponses, comme les croisières et régates auxquelles Gannet a pu participer, ou bien ses activités pendant les deux guerres mondiales.