1910 – La naissance de Gannet

1910 – La naissance de Gannet

C’est en 1910 sur les bords de la rivière Clyde en Ecosse qu’est lancé le ketch “auxiliaire” GANNET chez le réputé et estimé chantier naval W. FIFE & SONS. Il est le résultat d’un dessin de l’architecte norvégien C. DEKKE (1832 – 1892) de Bergen (Norvège), contemporain du célèbre architecte Colin ARCHER (1832 – 1922).

Construit pour Sydney A. Hermon, membre du Royal Thames Yacht Club, la coque de 48 ft numéro 579 du chantier W. FIFE, construite sous surveillance spéciale de la Lloyd de Londres, aura la cote de classification A1 pour 14 ans et sera immatriculée à Glasgow (Ecosse) avec le numéro Officiel 129485.
La surveillance spéciale de la construction souligne l’attention et le sérieux de la construction du navire.

L’échantillonnage important de la coque témoigne aujourd’hui du savoir faire des charpentiers de marine de l’époque. Toute son ossature est chevillée en laiton, ce qui donne trois années supplémentaires de validité de à la cote de classification, par rapport à un chevillage en acier galvanisé. Sa carène est entièrement doublée de cuivre 8/10ème. suivant la même logique, Gannet sera armée avec l’équipement requis par les tables 24 et 25 du règlement de la Société des Yachts.

A son lancement, Gannet était un ketch aurique, manœuvrable par deux personnes d’équipage. Son pont “Flush Deck” était surmonté d’un “Doghouse” en teck massif et avait suspendu à des bossoirs sur bâbord, une annexe en bois vernis. l’arrière ne possédait pas de cockpit, comme certains petits yachts de l’époque ; la colonne de barre à chaîne était juste devant le mât d’artimon et actionnait la barre franche toujours en place sur la tête de safran, lui-même suspendu à la coque.

Concernant ses premières navigations, nous n’en savons rien. Il faudrait retrouver les descendants du premier propriétaire et de ses éventuels successeurs, en espérant que peut-être, l’histoire de ce vieux navire se soit transmise au cours du temps.